Quoi de mieux que passer l’hiver au chaud, confortablement installé sous un couvre-lit bien épais, doux et réconfortant ? Quoi de mieux que décorer son intérieur avec des plaids en fausse fourrure que vous aurez réalisés vous-même, avec les fourrures de votre choix, dans les dimensions qui vous correspondent parfaitement ?

N’attendez plus, voici comment fabriquer votre plaid ou couvre lit en fourrure, complètement personnalisable, et en moins de 2 heures de travail !

On prépare le travail…

Au point de départ, il vous faudra définir la taille du plaid que vous souhaitez réaliser. Le mieux est de mesurer votre lit / votre canapé / votre fauteuil favori, en prévoyant des dimensions suffisamment amples. Toutes nos fourrures sont vendues en largeur 150 centimètres, ce qui permet de recouvrir largement un lit ou un canapé. De même, lorsque vous commandez sur FourrureShop, nous coupons d’un seul tenant le métrage que vous nous indiquez. Choisissez une belle fourrure douce et épaisse, les longueurs de poil moyennes sont les plus adaptées à la réalisation de plaids.

Les métrages de fourrure, de doublure et de molleton pour la réalisation d’un beau plaid automnal !

Pour la doublure, évitez les tissus satinés qui feraient glisser votre plaid, et optez pour des grosses toiles de coton ou des velours fins. Choisissez des couleurs qui contrastent bien avec la fourrure sélectionnée. Enfin, si vous souhaitez épaissir votre plaid, notamment si vous souhaitez en faire un couvre-lit, achetez le même métrage de molleton, qui sera pris en sandwich entre la fourrure et la doublure. Le molleton n’apportera aucun poids supplémentaire, en effet il ne pèse rien et ne fait qu’apporter du volume !

Assemblage du plaid

Vérifiez que vos deux coupons (fourrure et doublure) soient bien de la même dimension. Si vous devez couper le coupon de fourrure, privilégiez le cutter pour éviter de couper les poils, et si vous utilisez les ciseaux, gardez les lames le plus en surface possible.

Commencez par fixer la fourrure et la doublure. Pour cela, placez la fourrure sur une grande table, poil vers le haut, recouvrez là avec la doublure (le côté qui se trouve sur le poil sera visible, celui que vous voyez sur le dessus sera ensuite à l’intérieur du plaid, étant donné que l’ensemble sera retourné à l’envers à la fin de la réalisation). Faites le tour de ces deux épaisseurs avec des aiguilles, et assurez l’ouvrage en plaçant également des aiguilles au milieu de ce grand rectangle.

Préparez votre machine à coudre en enfilant le fil de votre choix, il faut savoir qu’il sera invisible une fois le couvre-lit retourné. Avant de commencer à coudre, munissez-vous d’une courte règle ou d’un objet plat, rigide et long d’une dizaine de centimètres (lime à ongles en métal, grande épingle à nourrice, lame de couteau à bout rond, manche de petite cuillère…). Cet “outil” vous servira à repousser les poils vers l’intérieur au fur et à mesure de la couture, pour assurer la plus belle finition possible. Si vous ne faites pas ça, les poils resteront pris dans la couture, la rendant plus épaisses, plus fragile, et ceci créera une finition assez moyenne sur les bords de votre couvre-lit.

Enchainez la couture des 4 côtés de votre plaid, en vous arrêtant régulièrement pour faire glisser les poils vers l’intérieur, puis arrêtez-vous à 40 cm du dernier bord du dernier côté lorsque vous faites. Cet espace vous permettra de retourner le plaid sur lui-même pour le remettre à l’endroit.

Finition du plaid

Remettez le couvre-lit à l’endroit, en le passant intégralement et délicatement par cette ouverture. Mettez en place le molleton exactement comme si vous enfiliez une couette dans une housse de couette, et maintenez-le en place en plaçant des épingles à chaque angle.

Si vous voulez créer un “effet matelassage”, vous pouvez faire un simple point avec un nœud (prenez un fil un peu épais, comme du cordonnet, par exemple) à intervalles réguliers. Pour ça, démarrez côté doublure (ici, le côté rouge), passez votre aiguille jusqu’à traverser le couvre-lit, récupérez-là côté fourrure (ici, le côté blanc), puis repassez-là vers la doublure, il vous suffira de nouer ces deux petits bouts de fil. Renouvelez l’opération autant que nécessaire, et à intervalles réguliers pour créer ce joli effet. En plus de donner un très beau fini, cette technique permet de fixer très efficacement le molleton dans le couvre-lit.

Enfin, terminez en refermant le plaid en cousant l’ouverture de 40 cm que nous avions laissée plus haut en réalisant un point invisible, à la main, avec un fil fort si possible (encore une fois, le cordonnet est ce qu’il y a de plus adapté). Votre couvre-lit est terminé !

Bonus : si vous avez eu à faire des coupes, profitez de la fourrure qu’il vous reste pour réaliser un ou plusieurs coussins assortis !